Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 08:52

 

 

Le festival de Tournai le vendredi 3 juin 2011, "l'accordéon moi j'aime " trois regards, tour à tour emmerveillés, admiratifs , accérés, crtiques et passionnés..

 

DSC_0381.jpeg

 

Evelyne

 

 

Tournai, Tournai : fête de l'accordéon

 

Jamais je ne me serais imaginée que la fête de l'accordéon à Tournai c'était cela ! «Tu verras me disait janfi, ils bloquent une rue et il y aura de l'accordéon dans tous les styles et variétés possible dans la rue! On y va, on trouvera bien une petite place pour jouer ! Ca commence le vendredi soir de 20 heure à 23 heures ! » ok d'ac ! On embarque Anjo au passage pour l'aventure et nous voilà tous les 5 (les mômes , anjo , janfi et moi en route pour la Belgique !

 

 

Après quelques heures de route, enfin le Nord et ses superbes maison de briques rouges . Quelques minutes plus tard voici la Belgique et ses superbes maisons de briques rouges . Et enfin TOURNAI City avec ses magnifiques maisons médiévales en briques rouges ! Magnifique ville historique !

 

 

.DSC 0385

 

 

 

Juste le temps de se perdre un peu pour trouver notre camping, de s'installer et d'aller... retrouver l'accueil du festival ! Il fait beau, les gens sont gais et heureux !

 

A l'accueil, à peine entré, janfi est identifié. vous êtes les «  tintins et bretzels. Ca ne vous dérange pas de remplacer le groupe qui joue à 20h au Monte Cristo car il ne peuvent malheureusement pas venir ! Et voilà leur enveloppe (défraiement et participation financière du festival pour le groupe). Vous pourrez prendre votre repas ici dans cette cantine. Vous aurez un guide qui vous suivra toute la soirée et passera le chapeau pour vous pendant que vous jouez ! » Toute une floppée de guides (40 bénévoles) habillés de orange ou avec des effets oranges pour les distinguer de la foule déjà toute colorée !

Mais non d'une pipe et d'un pétard en feu , on viens juste jouer en «  électron libre » et découvrir ce festival et nous voilà embarqués dans une heure de concert (même pas peur !). Que demandent les « crincrins zé bretelles » ! que du rêve !

 

DSC 0423

 

on a retrouvé Tintin .....

 

 

 

Que nenni, janfi, ce n'est pas une rue de bloquée, mais tout le quartier St Pierre  ! 37 endroits bristrots, esplanade, cours, coins et recoins...., plus de 80 groupes programmés..... sans compter tous les électrons libres ….. c'est de la folie.....mais de la bonne folie.....

 

Notre prestation - dans cette pizzeria où les serveuses sont aussi enjouées que les chansons de Gérard Manset - a été difficile du fait que les clients qu'ils soient belges ou français sont pareils sur ce plan là, ils sortent au restaurant pour manger un point c'est tout et non pour écouter de la musique aussi harmonieuse qu'elle soit !Une pizza un soir de festival, mais quelle idée de faire venir des groupes dans cette pizzeria !

 

 

 

DSC 0398

 

 

 

Ces musiciens ont tout un quartier pour eux ce soir alors mille millions de mille sabords laissez les pizzerias tranquilles pour les gens tranquilles !
Bref, passons sur cette épisode !

 

Que de groupes dans tous les coins : l'accordéon chromatique, piano, violon contrebasse pour une musique classique et contemporaine, l'accordéon traditionnel avec les ateliers qui présentent leurs morceaux en public (+ de 20 accordéons ensemble, c'est quelque chose !), 2 virtuoses du chroma qui jouent tango, vieux blues et musette.... des groupes plutôt manouches, d'autres plutôt chansons françaises, des fanfares, des groupes de rock alternatifs, des chorales...... Des groupes qui jouent propre et des groupes qui enflamment les oreilles et j'en passe ….. Trop de groupes à écouter on ne peut pas être partout….!

 

 

 

DSC 0465

 

 

 

 

 

C'est magique ! Ce quartier, la nuit plein de lumière douce, ce pont qui se lève pour laisser passer la péniche sur le canal

 

 

 

 

 

 

DSC 0440

 

 

 

 

 

 

ce même pont décoré et illuminé où se mèle la musique, la foule qui fredonne, s'amuse, danse, fait la fête simplement. Cette foule pleine de couleurs qui rie, qui chante, qui s'éclate sans beuverie à outrance (ou alors ils les ont planqués pour que l'on ne les voient pas ! Je sais les picolos ne décollent des bars éphémères qu'au petit matin et nous on dort !)

 

 

DSC 0461

 

 

Que c'est bon un festival comme celui-là! vivement l'année prochaine !

 

 

Janfi

 

Bon soyons clair, au départ, nous y allions pour voir, pour découvrir. Je n'avais pas réussi à intégrer  la programmation ou à contacter les programmateurs à temps. Pour diverses raisons particulieres à la conception des organisateurs  que je n'évoquerai pas ici. Grace à une accordéoniste belge et  amie facebook, Dominique, qui participe au festival, finalement nous avons décidé d'y aller " en éléctrons libres " selon l'expression locale. Mais dans notre esprit c'était clair, nous y allions, en touristes, certes avec nos accordéons , mais pour découvrir, écouter, et éventuellement revenir pour la programmation de 2012.

 

DSC 0384

 

 

La première surprise c'est l'accueil et la qualité de l 'organisation. En fait nous arrivons , probablement dans les premiers, sur le lieu de rendez vous  des musiciens. (Là , encore je me dois de remercier Dominique pour ses précieux conseils ) et nous sommes attendus, reconnus avant que nous ayons pronnoncé le moindre mot. Super fort , Anne, Alors qu'elle  a à gerer plus de 40 groupes, plus d'une centaine de musiciens , elle nous "remet" tout de suite. Dés lors nous sommes guidés, informés et surtout engagés pour remplacer un groupe absent. La pizzéria Montecristo 20h 21h. Nous voila donc pour la premiere prestation du trio "Crincrins zé bretelles"  émanation du collectif BBCOX, mais en version compacte (deux diato, un violon, avec  Evelyne et moi ( BBCOX canal historique ) et Anne josée (BBCOX canal dissident ),programmés  en festival , en Belgique . C'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veux dire beaucoup !!!

 

 

.DSC 0406

 

 

 

 

La prestation dans la pizzeria est ce qu'elle est. Et cela tous les musiciens du monde le savent. : iL est trés difficile de faire lever le nez des personnes quand elle l'ont dans l'assiette. ceci sans sono, sans être attendu. Neanmoins nous jouons avec notre enthousiasme et notre pêche habituelle plus longtemps que prévu , les patrons viendront même nous demander de ne pas arreter de jouer alors que nous finissions un morceau. Je ne m'étendrai pas sur le comportement assez surrealistes des deux serveuses, la politesse et  la courtoisie  étaient surement en option au programme de leur C.A.P.

 

Nous n'allons pas nous plaindre, nous jouons c' était inespéré.L'an prochain, nous aurons plus de poids, de sono et de temps pour discuter et chosir notre lieu de prestation.

 

 

DSC 0429

 

 

Car en fait , et nous le découvrons en sortant , c'est tout un quartier dans Tournai, la grande place saint Pierre, une rue ( barrée trés efficacement ,nous somme vraiment sur qu'aucune voiture ne passera , chapeau a l'organisation ! ) un pont mobile , les rives du fleuve,  et une passerelle.  des cafés , des maisons particulières, des restaurants, des galeries, les académies de musique et d 'art plastique, des musées, des salons de thé, la cathédrale qui est envahi par les joueurs d'accordéon

 

. DSC 0473

 

Je vous le disais 50 groupes (programmés) des dizaines d'autres en roue libre  (cerains avec de l'accordeon , d'autres avec une foule d'autres instruments ( bombardons, harpes, guitares, violoncelle,  mais toujours un accordéon quelque part!  ) et la foule qui commence à arriver plus de 6000 personnes attendues. en fait vers 23 heures , il deviendra impossible de revenir sur la place Saint Pïerre, tellement la foule est dense !

 

Toute les formes d'accordéons representés, le jazz, le rock, le trad, le tzigane, le musette, (le bon et le moins bon) le medieval ( haaa l'accordéon chromatique au moyen age !!!) le punk  ( des reprises des sexpistols et des clashs à l'accordéon piano faut voir ça !! ) tout cela dans un joyeux bordel.. et comme dit Dominique, personne ne se prend la tête !! ça joue , les sons s 'entremelent avec plus ou moins de bonheur, il faut fouiner pour entendre quelque chose de qualité

 

Nous découvrons deux musiciens (russes ?) passage Saint Pierre, dans l'espace plus intimes d'un facteur d'accordéon , qui rivalisent de dextérité et de vigueur, jouant un répertoire de l'est mais aussi du jazz swing, et du musette de trés bonne facture.

Pas mal de vedettes du piano à bretelle français, pourraient bien s'inspirer de leur philosophie du son et de la cadence...Je ne resiste pas longtemps , je tape le boeuf avec eux , quand il se lancent dans le petit bal de la marine. mon tanicox diatonique a du mal à suivre les chromatiques  lançés a fond de train 

 

j'enchaine derechef , sur "les amants de Saint Jean " plus gérable  et plus c'est moi qui impose ma vitesse...

 

 

 

DSC 0450

 

 

mais je sais aussi m'arréter pour les écouter.. quel charme dans leur musique.,

 

 

DSC 0453

 

Nous avons ensuite continué notre périple, vers 22 heures certains espaces deviennent assez bruyant, certains groupes jouent avec une sono, d'autres sont des fanfares, ça joue, fort, quelquefois mal quelquefois bien mais ça joue partout.

 

DSC 0455

 

Pas de débordement,  malgré la bière, pas de bagarre,  de personne ivre et provocatrice comme on en voit trop souvent dans certains festivals.s seulement deux "representants de l'ordre " garés à l' entrée du festival et relativement tranquille.

 

Nous avons joué avec les accordéonistes de rencontre puis pour finir avec l'atelier de Brigitte Lambotte, la prof de

Dominique , la personne qui nous a invité sur le festival sur le pont mobile de l'Escault .

Son atelier est composé d'une vingtaine (peut être plus ) d'élèves et Brigitte est une sacré bonne femme, boule d'énèrgie musicale qui fait sxinguer tout ce petit monde. nous nous ommes mélés pour quelques minutes aux élèves, gentiment invités par Dominique.

 

DSC 0476

 

 

 

la fatigue  commençait tout de même à se faire sentir dans nos vieux corps, déja éprouvé par la route et la chaleur ihnabituelle et canniculaire de ce début de Juin, les enfants coccinelles étaient aissi fatigues , nous avon déclarés forfait vers minuit, gavés que nous étions de musique et de rhytme, direction le dodo au Camping pour feraire la route le lendemain vers la Bourgogne.

 

Alors il nous restera de ce cours séjour, la musique, la gentillesse des personnes rencontrés , Dominique, Anne, les deux musiciens Russes, la beauté de la ville de Tournai, la richesse de coeur, la générosité de ces gens, francophones ou neèrlandophones qui partagent l'amour de la musique. à l'année prochanie , une fois !!!!

 

 

Anne Jo

 

 

Tournai.

On y allait en «électrons libres », pour la première sortie du groupe en dehors du territoire Français. A l'arrivée, dès la tente plantée, nous avons été reconnaître les lieux. Centre ville de Tournai: très cool. Atmosphère détendue et bon enfant. Après quelques explorations, nous nous rendons sur le lieu d'accueil des musiciens.... et nous sommes accueillis comme des rois. On nous propose de prendre la place d'un groupe programmé qui n'a pas pu venir... C'est l'aubaine! Nous allons jouer au Monte Christo, à partir de 20 heures. Entre-temps, on nous offre le couvert, un buffet froid pantagruelique, et nous sommes contents d'être arrivés tôt: des accordéonistes, il en sort de partout! Jamais vu autant de « bretelles » sur si peu d'espace!

 

Cette impression se confirmera dans le courant de la soirée. En attendant , comme nous sommes programmés à vingt heures, Sofia, la guide qui nous a été attitrée (comme des rois, je vous dis!), nous indique le chemin du Monte Christo, que nous avons déjà repéré.

 

 

 

DSC 0411

 

 

 

Impression plus mitigée sur cette partie de la soirée, puisque nous jouons en intérieur alors même qu'un autre accordéoniste joue en terrasse. L'intérêt des clients pour la musique semble limité.

 

DSC 0402

 

 

 Il fait chaud, et il y a beaucoup de bruit. Mais nous avons tout le restant de la soirée pour jouer et rencontrer d'autres musiciens. Et des rencontres, il y en a : un groupe de musiciens belges qui jouent une bourrée! On va pas les laisser jouer ça tout seuls!  

 

 

DSC 0458

 

 

Chez le luthier, Janfi se « mesure » à deux joueurs de chromatique.

 

 

 

DSC 0451

 

 

 

Puis plus tard, le cours de Dominique joue sur la passerelle, et nous jouons avec eux un moment.

 

 

DSC 0475

 

 

Pour la suite, c'est difficile de se poser à un coin de rue et tenter de jouer à trois: il y a des gens qui jouent partout, avec des sonos, et nous ne faisons pas assez de bruit pour être entendus. Nous nous contentons de regarder, d'en prendre plein les oreilles et les mirettes. Et Evelyne prend de super photos! Mais quant au génial beuf annoncé, ce n'est pas tout à fait ça. On a parfois un peu l'impression de déranger quand on se mêle aux groupes qui jouent... mais peu-être n'étions nous pas toujours aux bons endroits aux bons moments... Il y avait tellement de musiciens et tellement de coins de rue, parfois inaccessibles en raison de la foule.

 

Conclusion: Ca valait le voyage, Tournai est une ville très sympa, l'ambiance et l'accueil étaient irréprochables. Un peu frustrée sur les conditions de notre prestation et sur la musique que nous aurions pu partager, et apprendre avec d'autres....

Quand on y retourne, on emmène la sono, pour en profiter pleinement!

 

 

 

Notabene : Pour les ceusses qui s'étonnent de ne pas voir Evelyne sur les photos, c'est parce que ces photos sont toutes d'elle, elle s'éclate avec son nouveau joujou, son  Nikon D700 qui a appartenu apparavant à un trés grand photographe et ami des BBCOX.

 

Evelyne, Janfi, Annejo. juin 2011

 

Partager cet article
Repost0

commentaires