Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 16:00

 

 

 

Ce n'est pas tout les jours que nous avons la chance d'avoir un petit cours  par un grand monsieur de l'accordéon diatonique. Serge est un "historique"  (il n'aimera sûrement pas que je dise cela )  il est un des précurseurs du diato en France, un des éléments du revival folk des années 70 . Il était du groupe la Chifonnie , avec Hal Collomb avec son frère Patrick, et Patrick Perroton , qu'il retrouvera pour les deux albums " Aprés la pluie "  et " Le beau temps " , il a touché à la musique auvergnate avec Michel Esbelin , à la musique québécoise avec son frère et le groupe des " maudits français " , au swing musette et au  jazz Manouche avec "la roulotte bleue" toujours avec son frère à la guitare , avec Michel Sanlaville  et Stéphane Méjean aux anches. Ou en solo avec ce magnifique album "Rue du Canal "

 

Un musicien au parcours très riche, passionnant et qui ne se la joue pas ..il est modeste , amical, doux , prévenant et attentif , généreux de son savoir,.Il sait écouter , sait être critique sans enfoncer, sait être indulgent sans être faux cul...Il ressemble , enfin, à sa musique, nostalgique , sans être triste, plein de poésie et bien sur complexe, recherché, élégant en somme.

 

Serge est un dandy, et comme beaucoup d'entre nous, décalé , égaré dans une époque qui n'est pas la sienne, dans un monde qui n'est pas le sien...vivant pour et par sa musique.

 

 

Ce clip , dont il a eu l'idée, dont il m'a laissé imaginer le montage et les images, c'est lui, c'est pour lui et c'est aussi pour cette belle maison que nous avons partagé cet été. ce perpétuel "dimanche matin "  ce fameux lendemain de concert, que nous, musiciens connaissons si bien, mélange de langueur et de bien être. Cet état d'esprit que l'on retrouve aussi dans la chanson "l'auberge de la double écluse "  d ' Emmanuel  Pariselle .

 

 

il est aussi un formidable spécialiste des amanites vineuses , arpenter les bois du Beuvray en sa compagnie à la recherche de champignons  fut un vrai délice confirmé par l'excellence de sa préparation culinaire  le soir même.

 

 

Merci encore Serge , tu nous a  enchanté ,au propre comme au figuré , Evelyne , Anne Jo, Jeff  et moi , durant cette semaine passée en ta compagnie. Et  ici maintenant on va devenir  des accrocs du Picon bière ....

 

voici une version pédago de Dimanche Matin :

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 11:54

 

annj

10 jours dans le Morvan pendant les festivals

Morvan 2295

                                                                                        Nous sommes à Poil

 

 

 

Miladiou,ça fait une semaine qu'on est rentrés et on n' arrive toujours pas à redescendre de notre nuage.

Plus d'une semaine dans le Morvan. Nous avons fait les deux festivals : Enchaîner la fête de l' Accordéon de Luzy et la fête de la vielle à Anost. Les 5 jours entre les deux festivals nous les avons passés chez Philippe Wulgué à Poil , village situé entre Luzy et Anost , et à une porté d' arbalète du site historique de Bibracte, moins connu que les douteux Alésia et Gergovie, mais totalement incontestable .)

 

Nous avons dés notre arrivée été mis à contribution pour aller animer les bœufs thématiques qui inauguraient le festival  dans les cafés de Luzy.

 

 

  Morvan 1633

 

 

 

 

 

  photo et captation de Philippe Wulgué (morvanproductions)

 

Nous y avons retrouvé l 'immense Pierre Hervé avec Gilles « Gillou » Desserprit et un tout jeune homme , Abel Wargnier,  impressionnant déjà de technique et de répertoire (son père est Noël Wargnier, pour qui Pierre Hervé a écrit la valse pour Noël ) au cours de ces dix jour j' appellerai Abel, « le petit lapin Duracell » tellement il semble inépuisable de jeu et de morceaux.

 

 

Morvan 1819

                                                                                    et celle là tu la connais?

 

 

 

Le trio était en animation pour le bœuf auvergnat, nous les préférons au bœuf irlandais ou morvandiau  et c'était parti pour une semaine de musique , de rencontres magnifiques.

 

 

Animation dans un café à Luzy , premier jour ...   

captation de Philippe Wulgué (morvanproductions)

 

Ce premier jour , les luthiers ne sont pas là , nous nous les verrons les jours suivants, alors que se déroulent les bals concerts dans la grande salle des fêtes, le soir, nous préférons le petit parquet des scène libres avec Anne Jo et Evelyne, où nous pouvons nous en donner à cœur joie. Malgré la concurrence du grand bal pas loin ( le second soir c'est Faubourg de Boignard version invités d'honneur Patrick Bouffard et l 'irréductible morvandelle ) , nous attirons du monde, pour nous écouter , danser , se poser dehors loin de la chaleur étouffante de la salle de danse. Quel plaisir pour nous de jouer là, de faire vivre notre musique Anne Jo est heureuse, Évelyne est déchaînée, Philippe filme à tout va jusqu'aux derniers instants de notre petit bal improvisé...

 

 

le soir sur le parquet pour les bals...

 

 

 

 

 

 

 

fin de bal délirante , il reste plus grand monde à 3 heures du mat mais on s'amuse bien...

 

Captation de Philippe Wulgué (morvanproductions) qui y laissera son lumix qui a mal vécu la chute de la table ...Merci Philippe ce fut trés fort ce soir là !)

 

le second soir , nous avons la surprise d’être rejoints en fin de bal , par une joyeuse bande de doux dingues, avec qui nous échangerons sur le parquet de danse des chansons traditionnelles un peu coquines ou anarchistes .

 

 

 

298910 207913295932742 141214825935923 619341 7247167 n

 

291715 207913429266062 141214825935923 619343 7360627 n

                     au violon , a coté D' Evelyne ravie , ( avec le violon D'evelyne aussi ) Sebastien Egrelon ...

 

291895 207913129266092 141214825935923 619338 4394948 n

 

Aline de dos qui nous prendra pour les scènes D' Anost une semaine plus tard, et son ami qui nous fera  le son , extraordinaire , merci à vous deux !

 

296845 207913229266082 141214825935923 619339 5440-copie-1

 

Les quelques magnifiques photos de ce fin de bal à Luzy , les seules où l'on voit Evelyne et pour cause,et qui sont de Jeff Dantin , qu'il soit béni par Saint Nicéphore....(il est trés fort, car on ne le voit jamais prendre ses photos ce qui fait que nous avons l'air toujours naturels , voila le secret ! )

 

Morvan 1841

                   sur le stand Saltarelle, essai d'un petit deux rang assez fantastique....

 

alain

avec Alain Chatry sur le stand Borelli

 

 

 

299945 207911259266279 141214825935923 619299 7387137 n

                                                               une trés belle photo d' Anne Jo signée Jeff Dantin.

 

Le lendemain et le surlendemain , nous seront beaucoup sur le stand de Jérémie Vanglabecke , fabriqueur                        d 'accordéons , à jouer , échanger .

 

 

 

nous

  écouter, apprendre un compo que nous fait découvrir Jéremie

 

Jérémie est luthier, sa société c'est  " l' accordéon éssouflé " et comme Tania , il est des rares véritables fabriquant d'accordéons diatoniques en France avec Marc Serafini, ses accordéons sont beaux , sobres , soignés somme ceux de Tania,  au son trés agréable .

 

Merci Jéremie d'avoir été le point de rencontre de temps de talents ces deux jours...

 

vous pouvez voir ses accordéons ici : l'accordéon essouflé

 

 

  Morvan 1840

Jérémie sur son stand

 

 

Son stand est décidément très bien fréquenté durant ces deux jours : Michel Esbelin , Alain Chatry, Alain Mignot qui viendra nous raconter l'histoire d'un petit accordéon que j'ai déniché dans une vitrine décorée pour le festival , un petit hohner que l'on prenait à tort pour un Dedenis. Cet homme est décidément passionnant, nous resterions des heures à l'écouter....

 

 

 

299715 207912075932864 141214825935923 619320 3848979 n

photo Jeff Dantin

 

 

serge2

 

 

...et Serge Desaunay , dont je vais parler plus loin, à part, tellement cette rencontre est importante pour moi. Nous profitons de la pose de Quentin Gallemart , et de la présence de Jeff Dantin, pour enfin faire cette photo que j’attends depuis longtemps : les trois « tania » rouge et noir ensemble ! Celui d' Alain , tout petiot, celui de Quentin avec ses boutons rouges, et le mien ..nous sommes rejoints par Tiennet Simonin qui a un TR chromatique.. voici donc jouant ensemble 4 TR... c'est magnifique ! Évelyne et Jeff shootent pour la postérité . Je suis heureux..Anne Jo l'an prochain tu seras sur la photo....

 

jeff

 

La photo est d' evelyne Picard, le man in black est Jeff Dantin captant le petit film ci dessous :

 

 

captationde Jeff Dantin

 

Ceci marque la fin de ce fantastique et pourtant petit festival, convivial, humain, accessible et facile. En comparaison , la fête de la vielle est assez impersonnelle et désorganisée, moins intéressante , ce n'est que mon avis et nous étions sans doute blasés un peu, et fatigués par une semaine non stop de musique.

 

 

299885 207912705932801 141214825935923 619334 1571831 n

                                     Le grand artisan de ce festival, Jérome , omniprésent et toujours souriant . Bravo Jérome !

                                      photo Jeff Dantin

 

Les quelques jours passés chez Philippe entre les deux festivals seront marqués pour moi, par la présence d'un autre hôte de marque dans cette grande maison, Serge Desaunay.

Ceux qui me connaissent peuvent comprendre à quel point la présence de ce musicien fut pour moi un des plus grands moments de ma vie.

 

 

serge

Serge avec le tanicox

 

 

moi

 

              moi avec le Priez de Serge  , même dans mes rêves les plus fous....

 

 

J'ai eu envie de jouer du diato parce que j'ai entendu la valse des balançoires , et la cassette de la pluie et du beau temps a tourné non stop des années durant dans les magnétophones , jusqu'à ce que les galets soient usés. Je me suis pris la tête sur « dimanche matin » , ne voulant le jouer que s'il était parfait, mais n'estimant pas que je le comprenais, je l'avais mis de coté. Si j'avais pu imaginer qu'un jour j'irais aux champignons avec lui, que nous referions le monde devant des picon bière (avec Jeff ) et que je jouerais en duo les balançoires mais surtout qu'il me donnerait un cours privé , et  m’autoriserait à  filmer et à  diffuser  ce morceau essentiel : « Dimanche matin ».

 

 

 

 

Dimanche Matin, le clip , hommage à cette belle maison et aux beaux intants passés ensemble...

 

 

 

la version  "pédago"  de Dimanche Matin ...

 

 

En prime nous avons eu droit à la valse ronde de Patrick Perroton , présente sur le disque Matin Gris Avec Christian Vesvre.  (les images de cette vidéos ne sont pas publiques , si vous voulez la voir, il vous faudra vous déplacer au collectif )

 

Serge est un personnage très attachant, doux et modeste, qui par certains cotés m'a rappelé Jean Christophe Lequérré, dans cette façon très particulière d'aborder la vie de musicien.

 

 

duo

 

Bien sûr, dix jours  à huit dans une grande maison  ne peuvent pas toujours être sans petits moments difficiles mais cela reste une expérience passionnante de rencontres et de musique. Le cadre grandiose du mont Beuvray , cette maison surtout , interminable, brinquebalante et magnifique, ce joyeux bordel , façon « maison bleue adossée à la colline » ou le temps semble s'être arrêté en 1969.

 

( les magazines et les disques qui traînent par ci par là sont des vieux pilotes, des 45 tours de Dylan ou Catherine Ribeiro que les collectionneurs s'arracheraient à prix d'or ). Philippe Wulgué est un personnage étonnant et inoubliable !

 

Morvan 2288

 

 

Café fortin Anost vendredi 18 aout  23 h

 

 

 

 

Que dire de la fête de la vielle, nous y avons retrouvé la plupart des personnes rencontrées à Luzy, avec lesquelles nous avons jouées à nouveau, pour notre plus grand plaisir.

 

 

captation  de Jeff Dantin

 

villes

 

 

Aline, rencontrée chez Philippe et que s'occupe de la programmation des scènes libres nous programme sur les deux jours.

 

 

2011 ANOST touchin clouds-5408

 

 

2011 ANOST touchin clouds-5406

2011 ANOST touchin clouds-5414

  photos de Daniel Ventard

 

Morvan 2223

Elle joue aussi avec Quentin Gallemart ( le duo padawane kiri ) et nous avons le plaisir d'apprécier son jeu de violon riche et enlevé.

 

 

Morvan 2227

 

 

Nous quitterons le Morvan crevés  mais heureux , de la musique plein les oreilles et les yeux. Avec l'envie de revenir très vite !

depart

 

Merci à toutes ces personnes croisées pendant ces dix jours, sur scène, chez Philippe, dans les rues  dont apprenons les noms que maintenant : certaines rencontres , Aude, Genevieve,Daniel, Alice, Sebastien sont les vrais autres  trésors de ces dix jours  .

 

les photos sont d' EvelynePicard , Philppe Wulgué , Jeff Dantin et  Daniel Ventard , les vidéos sont de Jeff Dantin et de Philippe Wulgué, (coprod Morvanproductions  et Atelier BBcox© . les vidéos de Serge Desaunay sont  de Janfi Viovi, pour le Collectif BBcox sur une idée de Serge Desaunay.

 

 

pour finir un petit bout de reportage, trés bien filmé  qui donne un aperçu de la fête de l'accordéon, par Monsieur chabanis et sa chaine Télé : Chabanis TV

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 14:32

 

 

louis

 

 

 

Camping d' Ars, 3 eme jour. tard dans la matinée. il a plu....

 

 

 

 

Nous prenons notre petit dej avec Sidonie c'est un moment très agréable de partage de musique et de nouritures. en ouvrant la glacière, nous découvrons que nos  voisines, des fourmis berrichonnes,  aiment particulièrement les pains maisons, les miens aux olives et lardons et ceux d' Anne Jo aux légumes, nous leur abandonnons douloureusement notre nourriture habituelle des festivals. on se contentera des biscuits bio et du café.

 

 

maitres-sonneurs 1432 1

 

 

Enfin , nous pouvons passer un peu de temps avec Sidonie , et jouer de la musique, sans craindre l'insolation. a vrai dire , il fait beaucoup de vent  et le ciel est trés menaçant.

 

 

sidonie1

 

                                                                                               Sidonie

 

evelyne annejo

 

                                                                                      Evelyne et Anne Jo

 

 

les lapins

                               Les mini bat lâ-pins de sido se sont accorchés tout seul à nos accordéons

 

Après ce chouette moment ,, en essayant tout de même , (mais sans beaucoup d'espoir de convaincre Sidonie de nous suivre aux maîtres sonneurs ) nous filons vers Saint Chartier pour ce qui va s'avérer être une nuit de folie.

 

nous rencontrons en arrivant deux jeunes musiciens écossais, un couple  Morag et Louis, beaux et incroyablement doués au violon et au bouzouki,humbles à la limite de la timidité mais sacrement talentueux.

 

 

 

 

           boeuf autours d'un reel Irlandais...

 

maitres-sonneurs 1460

 

 

                            Morag

 

 

  louis-copie-1

 

 

                      Louis

 

 

 

c'est la pluie et peut être aussi le nez fin qui me poussent à leur proposer de rentrer dans l'auberge. Nous commençons ainsi à animer la soirée. et cette même pluie qui fera qu'un rush absolument dément de personnes de tout age, de tout sexe  va s'entasser pendant plus de 6 heures dans le petit café.

 

 

 

 

 

maitres2

 

 

 

La pluie et la qualité de la musique que les quelques musiciens présents  vont jouer cette nuit. De ma vie de musicien ,je crois que je n'avais jamais vu cela , un truc incroyable, une débauche d'adrénaline ,

 

 

maitres-sonneurs 1476

 

emmenés  par  un type , habitué de la chose, qui a passé 98 pour cent de son temps debout sur la table a taper sur ses percussions....

 

 

max

 

 

                                                       par Max le généreux , le vrai maître de la soirée c'est lui ....

 

 

 

bebert

 

                                                       par  Bebert and co, veritables bêtes de scène ....

 

olive

,                                         par  Olive , qui partage avec moi le délicieux plaisir de souffler dans une 16 pouces,

 

 

annejoms

par  Anne Jo , à coté de moi, qui  assure comme une folle, m'attache mes bretelles d'accordéon , gère la cornemuse quand je change d'instrument (avec le mouvement de foule qui'il y a cela vaut mieux ) , braille joyeusement  et  de temps en temps  chope unm morceau qu'elle connait et prend son accordéon.. ...

 

par Evelyne altèrne  flute et violon  , mitraille à tout va.. assurant le boulot de Jeff qui a disparu...,

 

 

maitres 6

 

                    *  et bien sur par  moi,  ceux qui me connaissent savent que quand je commence à  grimper sur la  chaise  c'est que ça commence à être cool !!!

 

 

 

 

maitres1

 

danslarue

                                                      La pluie avait cessé, on dansait dehors sur la route....

 

 

jolie

                                                      les filles étaient jolies , pas mal déchirées mais jolies...

 

 

 

maitres4

            duo de 16 pouces , surement sur une enième version de "derriere chez nous " non, c'était Dirty old Town

 

 

jolies2

 

 

dame

 

 

 

maitres5

 

Voila pour nous le festival des maîtres sonneurs se terminait en beauté. retour vers 5 heures du matin , tout à l'heure , après une courte nuit ,  retour vers la maison, la tête pleine de musique, de souvenirs de gens formidables, , regonflés à bloc pour pratiquer et vivre cette musique, ces danses, cet esprit qui n'est pas mort avec la fin du festival à saint Chartier, mais qui perdure ici à l'auberge des maîtres sonneurs. rendez vous dans un an , nous sommes prévenus, on restera à Saint Chartier.

 

dans un mois , le 13 aout c'est la fête de l'accordéon de Luzy en Morvan puis la fête de la vielle à Anost , nous partons anneJo, Evelyne et moi  pour dix jours ...

 

Janfi juillet 2011

Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 20:20

Deuxième jour le 15 juillet.

 

violon

 

C'est le jour que nous avons choisi pour nous rendre sur le site du festival. Sidonie dors encore. nous nous avons dormi 4 heures, la douche sera rapide et tiède, le petit dej à base de pain au fruits ou aux olives et de café bio est le bienvenu, nous avons un peu de temps, l'ouverture est à dix heures trente. Mais nous sommes prets quand les portes du parc s'ouvrent.

 

 

jeanninJPG

 

Nous avons un but, en entrant sur le site des luthiers, c'est de trouver une 16 pouces pour Anne Jo ,  une cornemuse , enfin truc dans lequel on souffle par un bout et qui fait pouet pouet de l'autre coté, si possible avec une belle poche en cuir. Car elle est pas vraiment fixée, la poulette, sa culture écossaise la pousserait bien vers les small pipes (en ré) , mais elle est aussi tentée par les 16 pouces en do , qui est notre tonalité habituelle .Nous allons consacrer notre matinée à essayer avec elle des cornemuses de toutes sortes, à discuter avec les facteurs , les autres musiciens.

 

 

annejo2

 sur le stand de Didier Fouchères, facteur de cornemuses du centre , basé dans l'yonne.

 

 

annejo3

Anne jo a eu cette chance,  grand privilège , merci à lui, de recevoir un petit cours de gestion du souffle improvisé avec Fabrice Besson, sur le stand de Serge Durin. annejo1

 

Mais c'est sur le stand d'un luthier allemand qu' elle trouvera sa première cornemuse : une petite flamande , cousine de ma 16 , pour ce qui est du son. une très belle cornemuse d'étude.

.

Michel Esbelin et Hérvé Capel

 

j'étais venu pour trouver des anches pour ma cabrette que je compte bien reprendre à plus ou moins long terme , les auvergnats sont devenus une denrée rare, sur le festival, Miche Esbelin et Sandrine Lagreulet , chacun de leur coté tournent   des bourrées en duo, mais point de stand de facteur de cabrette. Et Michel me confirmera que je ne suis pas au bon endroit si je veux des anches. Incroyable ! Quand jai fait mon premier Saint Chartier , il y a 25 ans , il ya avait pas moins de 6  facteurs de cabrette présents. Où sont ils passés ? Je trouve quil en est de même pour pas mal de luthiers , absents .Mais la disposition des stands , ne favorise pas la flânerie au hasard. Si tu n'as pas le plan , ou si tu ne sais pas ou se situe ton luthier, , tu peux tourner longtemps pour le trouver. (Ou si tu as comme moi un sens de l'orientation déplorable ) , Evelyne se retrouve toujours où elle veut  (mais Evelyne est admirable !!) .

 

 

Julien Cartonnet

 

 

 

 

 

Stefano Valla et Daniele Scurati

 

 

Bon passé  ce pour quoi ,nous étions venus, choisir une cornemuse, les anches (vous suivez? ) et récuperer ma 16 pouces en révision chez Serge Durin , passés les quelques rares  boeufs interressants, il ne se passe pas grand chose. Le lieu est bruyant , fatiguant, et nous nous lassons finalement assez vite de cette déambulation dans ce grand super marché du trad , qu'est devenu le festival.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le chateau

 

            le chateau d'Ars,  loin de tout ....

 

 

 

 

Les concerts bals sont sur d'immenses parquets totalement inaccessibles, Anne Jo et moi rejoignons Evelyne qui a trouvé la bonne place pour photographier Didier Laloy et Bruno Le tron . Quelle pêche , ils ont tous les deux !!

 

 

didie laloy

 

letron

 

stéphano Valla en arriere plan , en écoute...

 

 

 

 

 

une vidéo puisée  sur Youtube , hoo mais c'est Evelyne que j'aperçois là bas avec son Nikkon !!!!

 

 

 

 

Un concert que nous ne verrons pas malheureusement , des images que j'ai piqué à Fréderic Vigouroux, la carte blanche à Chrstian Pacher, invitant sur une trés belle valse  Julien Barbances...

 

 

pendant ce temps dans le parc,  tourne ma petite caméra, et tounenent les manivelles....

 

 

 Nous assistons a un rassemblement de bohaires, vers 17 h 30 , interrompus par les vigiles qui nous demandent de  sortir du parc  des luthiers, car on commence à poser des grillages pour l'isoler  pour la nuit. Dommage pour ce que nous entendions des bohaires. dommage aussi pour ceux qui s'attardent et qui se retrouvent coincés derrière les grilles cadenassés : il est bizarre ce festival : Ca respire plus la parano que le partage !!! On me dit que c'est parce que les luthiers laissent tout sur place , et ça limite les risques de vols. Personne ne me fera croire que  Denis Siorat ou Didier Fouchères laissent leur instruments dans le stand pour la nuit , pas avec les nuits  berrichonnes réputées tellement humides. Faudra que je demande à Tania si elle replie complètement son stand avant de partir.

 

 

 

Bref , nous quittons le festival, un rien déçu pas forcement par ce que nous avons vu ou entendu, , nous sommes remplis de musique, plûtot par ce que deviens ce festiival. Nous retournons  à l'auberge de Maître Sonneurs, Jeff nous a rejoint, avec Alain Chatry. Ce dernier  s'est fait faire par Tania un petit accordéon de poche, trois rangées, , pour voyager en vélo, un petit "Tania " comme il dit aussi, qui ressemble au mien , rouge et noir mais tout pitit !!!  Nous nous étions promis de faire une photo ... 

 

Nous jouons un peu mais moins que la veille, la scène est squattée par des des musiciens berrichons quelques peu folkoriques et débutants ,  qui ne nous laissent pas vraiment nous exprimer. Ils sont contents de jouer, pas très bien et longtemps,.assez peu respectueux , mais bon ,  c'est bien , faut bien que tout le monde s'exprime ,nous on se rattrapera demain....

 

 

 

tout seul

 

 

 

 

Le vrai spectacle se passe à l'intérieur de l'auberge , où le colonel et ses amis ont commencé à boeufer.

 

 

 

 

La valse par Roger Balabeau"le colonel "

 

 

 

  derniere

 

 

Alors que les musiciens non partageurs font fuir les dernierrs danseurs des parquets  , nous  retournons vers le camping.... fin du deuxième jour.

 

allez , pour ne pas rester sur une note négative , et parce que l'important  c'est la musique : l'hommage rendu à Jean Blanchard rendu par Dominique Forges et son groupe , "lachez les chiens"

 c'est capté par Jeff Dantin et c'est du ton bon : cadeau !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 08:09

Jeudi 13 juillet , premier jour :

 

  Saint-chartier 1237

 

 

Bon, déja nous y allions avec un sérieux a priori, le festival des maitres sonneurs historique est , et sera toujours Saint Chartier, n'en déplaise à ceux qui ont mis une OPA sur un des plus beaux festivals d 'Europe. Le déplacer à trente kilometres du lieu  du roman de George Sand, de son magnifique chateau  et du village ou se déroulait le Off a non seulement fait fuir le public mais a  tué le véritable esprit de ce festival. La premiere chose qui frappe en arrivant à Ars , c'est l'omniprésence des vigiles et des scouts. les scouts renseignent tant bien que mal , les vigiles assurent la sécurité , fringués comme pour des rondes en banlieue avec talkies walkies, lacrimo et (matraque? ) en tout cas de gros balaises qui gardent le camping. leur job c'est cela , empecher les resquilleurs de venir s'intaller sur le camping sans payer.

 

Parce que la bas tout est payant, et si tu veux camper ( douze euros ) , il faut d'abord prendre ton forfait ( trente euros par jours)  pour rentrer sur le festival. Le camping est vraiment collé au site du festival, mais tout est cloturé , barbelisé. Il fait une chaleur étouffante en ce  mi mois de juillet et sur le camping, (en fait un grand champs  avec des sanitaires et des douches  sur roulettes) pas un poil d'ombre. ( les arbres sont a l'intereur du parc du chateau ). Aprés avoir galéré, négocié avec les scouts pour nous permettre de vider la voiture sur le camping (car normlement les vehicules n'y ont pas accés ) et doivent rester garés 200 metres plus loin: le camping, le parking, le festival , tout est bien mis dans des grands carrés avec du grillage autours !!),

 

Rassure toi c'est pareil à l'interieur, tout est bien mis dans des cases et des boites , luthiers ici, buvette ici, chateau ici, parquets là à droite, apres avoir galéré , disje, nous posons notre tente, notre table et nous retrouvons Sidonie , notre amie qui elle vient de Toulouse.

 

Impossible de rester sur le camping. nous regagnons la voiture ( il est 16 h et nous verrons les luthiers le lendemain )

direction Saint chartier.La premiere impression en arrivant dans le village, c'est  la tristesse,  personne, strictement personne dans les rues de ce petit village .

saint chartier2

 

 

  le fait de savoir que 3 ans au paravent , les rues pendant 4 jours non stop etaient envahies de musiciens et de danseurs accentue encore l'effet d'ennui et de mort latente.Même Anne Jo qui découvre pour la premiere fois Saint Chartier à cette vision de tristesse et d'abandon.

 

saint chartier1

 

 

Le chateau est en travaux, innaccessible, port du casque obligatoire.Trois petits enfants asiatiques courent sur les allées, quel terrain de jeu !, nous dévisagent alors que nous regardons le chateau à travers la grille.

 

Evelyne assure les souvenirs avec son Nikkon, et nous la suivons à travers les rues desertes, j'ai envie de pleurer. J'ai mon diato sur les épaules, Anne Jo aussi.

 

 

saint chartier3

 

Nous allons fianlement à l'auberge des Maitres Sonneurs, le lieu de resistance, selon Jeff Dantin, ou subisite encore l'esprit du vrai festival.Il faut dire qu'à la grande époque, avaient lieu des soirées incroyables, des boeufs gigantesques, ce lieu était vraiment le rendez vous des vrais amateurs de Saint Chartier. Le café est vide, mais il est tôt, et nous avons le temps de discuter avec Max le patron qui essuie une larme  aussi , comme moi , en évoquant le festival qui leur a été confisqué.

 

Nous y resterons jusqu'au matin! Nous découvrons la scène la buvette et le parquet  dans la cour .derriere l' auberge,, croisons d'autres musiciens, ceux du groupe rivages avec qui nous sympathisons et jouerons une partie de la nuit.f2bopeut

 

                 Nous somme les premiers à jouer , vite rejoints par d'autres musiciens impatients de faire danser...

 

 

Saint-chartier 1416 1

 

                            Le parquet , la buvette, tout cela commence à ressembler au Saint Chartier qu'on aime !!!

 

 

 

Saint-chartier 1230

.            On assure , Avec Anne Jo , Evelyne arltérne le violon avec le Nikkon  pour fixer  les souvenirs....

 

 

rivages

 

              Rivages , version chants de Marin avec " le colonel "  fidèle,  Roger Balabeau ,toujours bon pied bon oeil !!!!

 

 

bouf1

 

                  et  avec nous  , surement pour la 258 eme version d'aurore Sand ...le grand , le trés grand pied !!!!

 

 

Nous repartirons à l' Aurore, avec les oreilles peline de musique et avec une bouteille de Pineau des charentes  fait maison (hooullala !! ) offerte par un admirateur. Direction le camping d'Ars , tranquille où tout le monde dors et où il ne s'est rien passé.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 08:52

 

 

Le festival de Tournai le vendredi 3 juin 2011, "l'accordéon moi j'aime " trois regards, tour à tour emmerveillés, admiratifs , accérés, crtiques et passionnés..

 

DSC_0381.jpeg

 

Evelyne

 

 

Tournai, Tournai : fête de l'accordéon

 

Jamais je ne me serais imaginée que la fête de l'accordéon à Tournai c'était cela ! «Tu verras me disait janfi, ils bloquent une rue et il y aura de l'accordéon dans tous les styles et variétés possible dans la rue! On y va, on trouvera bien une petite place pour jouer ! Ca commence le vendredi soir de 20 heure à 23 heures ! » ok d'ac ! On embarque Anjo au passage pour l'aventure et nous voilà tous les 5 (les mômes , anjo , janfi et moi en route pour la Belgique !

 

 

Après quelques heures de route, enfin le Nord et ses superbes maison de briques rouges . Quelques minutes plus tard voici la Belgique et ses superbes maisons de briques rouges . Et enfin TOURNAI City avec ses magnifiques maisons médiévales en briques rouges ! Magnifique ville historique !

 

 

.DSC 0385

 

 

 

Juste le temps de se perdre un peu pour trouver notre camping, de s'installer et d'aller... retrouver l'accueil du festival ! Il fait beau, les gens sont gais et heureux !

 

A l'accueil, à peine entré, janfi est identifié. vous êtes les «  tintins et bretzels. Ca ne vous dérange pas de remplacer le groupe qui joue à 20h au Monte Cristo car il ne peuvent malheureusement pas venir ! Et voilà leur enveloppe (défraiement et participation financière du festival pour le groupe). Vous pourrez prendre votre repas ici dans cette cantine. Vous aurez un guide qui vous suivra toute la soirée et passera le chapeau pour vous pendant que vous jouez ! » Toute une floppée de guides (40 bénévoles) habillés de orange ou avec des effets oranges pour les distinguer de la foule déjà toute colorée !

Mais non d'une pipe et d'un pétard en feu , on viens juste jouer en «  électron libre » et découvrir ce festival et nous voilà embarqués dans une heure de concert (même pas peur !). Que demandent les « crincrins zé bretelles » ! que du rêve !

 

DSC 0423

 

on a retrouvé Tintin .....

 

 

 

Que nenni, janfi, ce n'est pas une rue de bloquée, mais tout le quartier St Pierre  ! 37 endroits bristrots, esplanade, cours, coins et recoins...., plus de 80 groupes programmés..... sans compter tous les électrons libres ….. c'est de la folie.....mais de la bonne folie.....

 

Notre prestation - dans cette pizzeria où les serveuses sont aussi enjouées que les chansons de Gérard Manset - a été difficile du fait que les clients qu'ils soient belges ou français sont pareils sur ce plan là, ils sortent au restaurant pour manger un point c'est tout et non pour écouter de la musique aussi harmonieuse qu'elle soit !Une pizza un soir de festival, mais quelle idée de faire venir des groupes dans cette pizzeria !

 

 

 

DSC 0398

 

 

 

Ces musiciens ont tout un quartier pour eux ce soir alors mille millions de mille sabords laissez les pizzerias tranquilles pour les gens tranquilles !
Bref, passons sur cette épisode !

 

Que de groupes dans tous les coins : l'accordéon chromatique, piano, violon contrebasse pour une musique classique et contemporaine, l'accordéon traditionnel avec les ateliers qui présentent leurs morceaux en public (+ de 20 accordéons ensemble, c'est quelque chose !), 2 virtuoses du chroma qui jouent tango, vieux blues et musette.... des groupes plutôt manouches, d'autres plutôt chansons françaises, des fanfares, des groupes de rock alternatifs, des chorales...... Des groupes qui jouent propre et des groupes qui enflamment les oreilles et j'en passe ….. Trop de groupes à écouter on ne peut pas être partout….!

 

 

 

DSC 0465

 

 

 

 

 

C'est magique ! Ce quartier, la nuit plein de lumière douce, ce pont qui se lève pour laisser passer la péniche sur le canal

 

 

 

 

 

 

DSC 0440

 

 

 

 

 

 

ce même pont décoré et illuminé où se mèle la musique, la foule qui fredonne, s'amuse, danse, fait la fête simplement. Cette foule pleine de couleurs qui rie, qui chante, qui s'éclate sans beuverie à outrance (ou alors ils les ont planqués pour que l'on ne les voient pas ! Je sais les picolos ne décollent des bars éphémères qu'au petit matin et nous on dort !)

 

 

DSC 0461

 

 

Que c'est bon un festival comme celui-là! vivement l'année prochaine !

 

 

Janfi

 

Bon soyons clair, au départ, nous y allions pour voir, pour découvrir. Je n'avais pas réussi à intégrer  la programmation ou à contacter les programmateurs à temps. Pour diverses raisons particulieres à la conception des organisateurs  que je n'évoquerai pas ici. Grace à une accordéoniste belge et  amie facebook, Dominique, qui participe au festival, finalement nous avons décidé d'y aller " en éléctrons libres " selon l'expression locale. Mais dans notre esprit c'était clair, nous y allions, en touristes, certes avec nos accordéons , mais pour découvrir, écouter, et éventuellement revenir pour la programmation de 2012.

 

DSC 0384

 

 

La première surprise c'est l'accueil et la qualité de l 'organisation. En fait nous arrivons , probablement dans les premiers, sur le lieu de rendez vous  des musiciens. (Là , encore je me dois de remercier Dominique pour ses précieux conseils ) et nous sommes attendus, reconnus avant que nous ayons pronnoncé le moindre mot. Super fort , Anne, Alors qu'elle  a à gerer plus de 40 groupes, plus d'une centaine de musiciens , elle nous "remet" tout de suite. Dés lors nous sommes guidés, informés et surtout engagés pour remplacer un groupe absent. La pizzéria Montecristo 20h 21h. Nous voila donc pour la premiere prestation du trio "Crincrins zé bretelles"  émanation du collectif BBCOX, mais en version compacte (deux diato, un violon, avec  Evelyne et moi ( BBCOX canal historique ) et Anne josée (BBCOX canal dissident ),programmés  en festival , en Belgique . C'est peut être un détail pour vous, mais pour moi ça veux dire beaucoup !!!

 

 

.DSC 0406

 

 

 

 

La prestation dans la pizzeria est ce qu'elle est. Et cela tous les musiciens du monde le savent. : iL est trés difficile de faire lever le nez des personnes quand elle l'ont dans l'assiette. ceci sans sono, sans être attendu. Neanmoins nous jouons avec notre enthousiasme et notre pêche habituelle plus longtemps que prévu , les patrons viendront même nous demander de ne pas arreter de jouer alors que nous finissions un morceau. Je ne m'étendrai pas sur le comportement assez surrealistes des deux serveuses, la politesse et  la courtoisie  étaient surement en option au programme de leur C.A.P.

 

Nous n'allons pas nous plaindre, nous jouons c' était inespéré.L'an prochain, nous aurons plus de poids, de sono et de temps pour discuter et chosir notre lieu de prestation.

 

 

DSC 0429

 

 

Car en fait , et nous le découvrons en sortant , c'est tout un quartier dans Tournai, la grande place saint Pierre, une rue ( barrée trés efficacement ,nous somme vraiment sur qu'aucune voiture ne passera , chapeau a l'organisation ! ) un pont mobile , les rives du fleuve,  et une passerelle.  des cafés , des maisons particulières, des restaurants, des galeries, les académies de musique et d 'art plastique, des musées, des salons de thé, la cathédrale qui est envahi par les joueurs d'accordéon

 

. DSC 0473

 

Je vous le disais 50 groupes (programmés) des dizaines d'autres en roue libre  (cerains avec de l'accordeon , d'autres avec une foule d'autres instruments ( bombardons, harpes, guitares, violoncelle,  mais toujours un accordéon quelque part!  ) et la foule qui commence à arriver plus de 6000 personnes attendues. en fait vers 23 heures , il deviendra impossible de revenir sur la place Saint Pïerre, tellement la foule est dense !

 

Toute les formes d'accordéons representés, le jazz, le rock, le trad, le tzigane, le musette, (le bon et le moins bon) le medieval ( haaa l'accordéon chromatique au moyen age !!!) le punk  ( des reprises des sexpistols et des clashs à l'accordéon piano faut voir ça !! ) tout cela dans un joyeux bordel.. et comme dit Dominique, personne ne se prend la tête !! ça joue , les sons s 'entremelent avec plus ou moins de bonheur, il faut fouiner pour entendre quelque chose de qualité

 

Nous découvrons deux musiciens (russes ?) passage Saint Pierre, dans l'espace plus intimes d'un facteur d'accordéon , qui rivalisent de dextérité et de vigueur, jouant un répertoire de l'est mais aussi du jazz swing, et du musette de trés bonne facture.

Pas mal de vedettes du piano à bretelle français, pourraient bien s'inspirer de leur philosophie du son et de la cadence...Je ne resiste pas longtemps , je tape le boeuf avec eux , quand il se lancent dans le petit bal de la marine. mon tanicox diatonique a du mal à suivre les chromatiques  lançés a fond de train 

 

j'enchaine derechef , sur "les amants de Saint Jean " plus gérable  et plus c'est moi qui impose ma vitesse...

 

 

 

DSC 0450

 

 

mais je sais aussi m'arréter pour les écouter.. quel charme dans leur musique.,

 

 

DSC 0453

 

Nous avons ensuite continué notre périple, vers 22 heures certains espaces deviennent assez bruyant, certains groupes jouent avec une sono, d'autres sont des fanfares, ça joue, fort, quelquefois mal quelquefois bien mais ça joue partout.

 

DSC 0455

 

Pas de débordement,  malgré la bière, pas de bagarre,  de personne ivre et provocatrice comme on en voit trop souvent dans certains festivals.s seulement deux "representants de l'ordre " garés à l' entrée du festival et relativement tranquille.

 

Nous avons joué avec les accordéonistes de rencontre puis pour finir avec l'atelier de Brigitte Lambotte, la prof de

Dominique , la personne qui nous a invité sur le festival sur le pont mobile de l'Escault .

Son atelier est composé d'une vingtaine (peut être plus ) d'élèves et Brigitte est une sacré bonne femme, boule d'énèrgie musicale qui fait sxinguer tout ce petit monde. nous nous ommes mélés pour quelques minutes aux élèves, gentiment invités par Dominique.

 

DSC 0476

 

 

 

la fatigue  commençait tout de même à se faire sentir dans nos vieux corps, déja éprouvé par la route et la chaleur ihnabituelle et canniculaire de ce début de Juin, les enfants coccinelles étaient aissi fatigues , nous avon déclarés forfait vers minuit, gavés que nous étions de musique et de rhytme, direction le dodo au Camping pour feraire la route le lendemain vers la Bourgogne.

 

Alors il nous restera de ce cours séjour, la musique, la gentillesse des personnes rencontrés , Dominique, Anne, les deux musiciens Russes, la beauté de la ville de Tournai, la richesse de coeur, la générosité de ces gens, francophones ou neèrlandophones qui partagent l'amour de la musique. à l'année prochanie , une fois !!!!

 

 

Anne Jo

 

 

Tournai.

On y allait en «électrons libres », pour la première sortie du groupe en dehors du territoire Français. A l'arrivée, dès la tente plantée, nous avons été reconnaître les lieux. Centre ville de Tournai: très cool. Atmosphère détendue et bon enfant. Après quelques explorations, nous nous rendons sur le lieu d'accueil des musiciens.... et nous sommes accueillis comme des rois. On nous propose de prendre la place d'un groupe programmé qui n'a pas pu venir... C'est l'aubaine! Nous allons jouer au Monte Christo, à partir de 20 heures. Entre-temps, on nous offre le couvert, un buffet froid pantagruelique, et nous sommes contents d'être arrivés tôt: des accordéonistes, il en sort de partout! Jamais vu autant de « bretelles » sur si peu d'espace!

 

Cette impression se confirmera dans le courant de la soirée. En attendant , comme nous sommes programmés à vingt heures, Sofia, la guide qui nous a été attitrée (comme des rois, je vous dis!), nous indique le chemin du Monte Christo, que nous avons déjà repéré.

 

 

 

DSC 0411

 

 

 

Impression plus mitigée sur cette partie de la soirée, puisque nous jouons en intérieur alors même qu'un autre accordéoniste joue en terrasse. L'intérêt des clients pour la musique semble limité.

 

DSC 0402

 

 

 Il fait chaud, et il y a beaucoup de bruit. Mais nous avons tout le restant de la soirée pour jouer et rencontrer d'autres musiciens. Et des rencontres, il y en a : un groupe de musiciens belges qui jouent une bourrée! On va pas les laisser jouer ça tout seuls!  

 

 

DSC 0458

 

 

Chez le luthier, Janfi se « mesure » à deux joueurs de chromatique.

 

 

 

DSC 0451

 

 

 

Puis plus tard, le cours de Dominique joue sur la passerelle, et nous jouons avec eux un moment.

 

 

DSC 0475

 

 

Pour la suite, c'est difficile de se poser à un coin de rue et tenter de jouer à trois: il y a des gens qui jouent partout, avec des sonos, et nous ne faisons pas assez de bruit pour être entendus. Nous nous contentons de regarder, d'en prendre plein les oreilles et les mirettes. Et Evelyne prend de super photos! Mais quant au génial beuf annoncé, ce n'est pas tout à fait ça. On a parfois un peu l'impression de déranger quand on se mêle aux groupes qui jouent... mais peu-être n'étions nous pas toujours aux bons endroits aux bons moments... Il y avait tellement de musiciens et tellement de coins de rue, parfois inaccessibles en raison de la foule.

 

Conclusion: Ca valait le voyage, Tournai est une ville très sympa, l'ambiance et l'accueil étaient irréprochables. Un peu frustrée sur les conditions de notre prestation et sur la musique que nous aurions pu partager, et apprendre avec d'autres....

Quand on y retourne, on emmène la sono, pour en profiter pleinement!

 

 

 

Notabene : Pour les ceusses qui s'étonnent de ne pas voir Evelyne sur les photos, c'est parce que ces photos sont toutes d'elle, elle s'éclate avec son nouveau joujou, son  Nikon D700 qui a appartenu apparavant à un trés grand photographe et ami des BBCOX.

 

Evelyne, Janfi, Annejo. juin 2011

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 20:22

 

 

Quelques images du riche week end passé à Pierrefitte sur Saudre, aux Musicalies en Sologne, les 29, 30 avril et 1er mai 2011. Comme chaque année, les Bbcox, Marijo, Lucile, Evelyne et Janfi, sans Patrick , mais avec Anne Josée en interim /stagiaire, qui vivait là son premier Pierrefitte, sur scène. Hugo, notre benjamin de 10 ans , ne venait pas pour la première fois, mais lui aussi avait sa première scène. Nous aussi avions aussi le plaisir de vivre cette journée en compagnie des élèves cox, Estelle, Jean Pierre, Francis, qui eux aussi venanient pour la premiére fois, ainsi nous étions une délégation de dix personnes descendue de la région de Sens vers ce beau festival de musiques et de danses. Il manquait juste Régis.

 

 

 

 

 

 

Nous avons retrouvé notre place au Camping , nos amis musiciens, les luthiers que nous aimons, Bernard Loffet , Tania de T.R. Accordéons , Jerémy de l'accordéon éssoufflé, Serge Durin , et beaucoup d'autres, Thierry Laplaud, Trad Mag. Nous avons fait de très belles rencontres musicales , des échanges, des découvertes, quelques bœufs inoubliables. Quelques chocs musicaux , une magnifique clôture de concert , Thierry Pinson, à découvrir absolument si vous aimez l'accordéon diatonique. Il est à mon humble avis, l'un tes tout meilleurs maîtres de cet instrument. Il nous a offert un « bal intimiste » tard dans la nuit particulièrement inoubliable. Beaucoup de belle musique durant ce week end , impossible de tout raconter , Il faut venir ! Si le duo Valla et Scuratti , des Piémontais particulièrement efficaces, Piffero et Accordéon Piano , a découvrir d'Urgence .

 

 

 

 

 

 

 

Et nous, sur scène, le vendredi soir à la Forge ,et le samedi à 15 heures, sur la belle scène rouge de Salbris. Dans l'ensemble , moins de monde que les années précédentes sur les trois jours de festival, mais, tout de même , un public de danseurs fidèles et assez nombreux, venu danser sur notre musique.

 

 

Voici donc le reflet de ce que nous avons vécu au cours de nos déambulations festivalières et musicales, encore une fois impossible de tout filmer. Je vous encourage à aller jeter un œil sur You tube ( Musicalies en Sologne ) pour découvrir d' autres moments de ces deux jours de musiques et de danses.

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 20:12

Les temps changent, le groupe évolue, la musique reste.

 

 

Quelquefois c'est bien quelquefois moins, mais tout  doit évoluer, ce qui n'évolue pas est destiné à mourir,  et beaucoup de groupes, de musiciens, d'artistes ont disparu simplement parce quils avaient décidé  de rester sur leurs acquis, sur leurs certitudes. "Ce qui avait pu être bon et puissant hier le resterait toujours c'était obligé " !!!

 

Ben non, c'est pas toujours comme ça !! un groupe ça peut , ça doit évoluer , sinon on finit par s'ennuyer , et on devient ennuyeux.

 

Quelquefois le sang neuf,l' arrivée de nouveaux éléments, de nouveaux instruments, de nouveaux musiciens , ou musiciennes, de nouveaux répertoires , apporte un nouveau souffle, de nouvelles idées, et un autre public.

 

 

Nous désirons faire évoluer le groupe, le concept même des BBCOX . et le transformer en collectif.

 

Un collectif de musiciens, d'élèves, de luthiers,  de lieux, d'organisateurs, et pourquoi pas de restaurateurs , de publicistes, d'imprimeurs qui rentrent dans notre idée de la création et du partage.

 

Déja cette iddée de BBcox outdoor existe , à Toulouse avec Sidonie qui a réalisé le Lâ-pin COx et Tania en Auvergne qui a crée le TANICOX et bientôt un autre accordéon pour Anne Jo : toutes deux fournisseurs officiels  COX selon elles même.

 

 

Marco  et son Hohner rouge et noir à Issoire, porte la lourde responsabilité de mettre en place les Coccinelles noires ,la branche auvergnate.

 

Frédô, artiste québéquoise qui peint des sublimes accordéonistes et qui arrivera bien un jour à nous faire traverser l' atlantique.

 

Un lieu aussi, le Jean de Joigny, plateforme de cours et de Concert depuis des années,  tenue par Odile répond a notre philosophie de la convivialité... d'autre lieux viendront.

 

BBcox comme groupe bien sur, mais surtout comme branche mère  de petits groupe "spin off " :  Rue des coccinelles", le duo originel avec Evelyne et Janfi , "Touchin Clouds " avec Anne Josée et Janfi , le trio de ces trois musiciens dont le nom reste à trouver . Les BBcox bien sur toujours avec notre Patrick et l'ensemble des musiciens mais dans une formule recomposée et differente puisque deux de nos musiciennes ont choisi de nous quitter. enfin les groupes que formeront les nouveaux éléves, j' espère, comme Estelle (qui fait de la BD ) , Francis  (qui fait aussi du jonglage ) , Jean Pierre (qui tape sur des bambous et ça lui va bien ), et Régis.

 

Enfin les élèves , eux même, donc Estelle, Maryvonne, Sylvie, Francis, Régis et Jean Pierre qui deviennent des BBCOX aussi.

 

BBCOX  d'honneur à Nadége, qui a été débarqué de la MJC de SENS et qu'on aime, Philippe Wulgue  en Morvan, qui porte cet esprit de lien entre le passé , les traditions et la volonté de les installer dans la vie d'aujourd'hui. et Jeff Dantin qui est notre ami, et reste  "LE" photographe emblématique de la musique traditionnelle. Patrick Mesure, qui a été un fan de la premiere heure. Laurent Bassaler qui même au bout du monde, en Australie restera notre ami. Karine-karima bien sur, petite soeur aimée  et Sonia ,  soeur coccinelle de coeur.

 

Un collectif plus ou moins formel, rien n'est obligé. Comme le dit EVelyne , entre ceux qui nous aiment, ceux qui veulent en sortir , pas de probleme , rien n'est obligé.. disons que toutes ces personnes ont en commun un état d'esprit que l'on aime : empathie, respect , partage.

 

 

Bbcox s'agrandit et c'est bien...nous n'avons jamais été aussi confiant en l'avenir.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 14:04

Le 2 avril 2011, nous jouerons à Cézy dans l'Yonne (entre Saint Julien du Sault et Joigny ) pour une soirée moules frites , placée sous le signe de la saint Patrick, Nous y animerons une soirée " irlandaise ". Avec Evelyne, en découvrant le joli panneau à l'entrée de petit village , (charmant au demeurant ) nous avons eu l'idée de faire ce petit clip publicitaire . Alors voila, en attendant de vous voir au concert, nous vous proposons une petite visite musicale.

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 09:26

le nouvel Horn Pipe catché à Pierrefitte , pour le moment il s'apelle  "the space green rabbit " en attendant d'e connaitre son vrain nom.

 

 

 

 

 

 

Valse FAR AWAY (Connue aussis sous le nom de "Up down and around "  la suite celto bèrbère  jouée par le groupe MUGAR

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0